Les groupes politiques

Afin de faire prévaloir un point de vue européen et non national, on a encouragé au sein de l'Assemblée parlementaire la formation de groupes politiques qui, à partir de 1964, ont obtenu certains droits dans le cadre du Règlement.

Ces groupes doivent s'engager à respecter les valeurs défendues par le Conseil de l'Europe et, notamment, le pluralisme politique, les droits de l'homme et la suprématie du droit.

Pour former un groupe, il faut qu'au moins vingt membres d'au moins six délégations  différentes en aient la volonté. Les membres de l'Assemblée sont entièrement libres de choisir le groupe dont ils veulent faire partie. Avant de prendre une décision, ils peuvent assister aux réunions d'un ou plusieurs groupes et ne doivent pas se sentir liés à leur parti national, mais choisir le groupe qui correspond le mieux à leurs affinités politiques.

Les membres de l'Assemblée sont entièrement libres de choisir le groupe dont ils veulent faire partie. Avant de prendre une décision, ils peuvent assister aux réunions d'un ou plusieurs groupes et ne doivent pas se sentir liés à leur parti national, mais choisir le groupe qui correspond le mieux à leurs affinités politiques.

Le Président de l'Assemblée et les présidents des groupes politiques forment le Comité des Présidents.

Les délégations parlementaires nationales sont composées de façon à assurer une représentation équitable des partis ou groupes politiques existant dans leur parlement. Il existe cinq groupes politiques organisés:

  1. le Groupe du Parti populaire européen (PPE/DC);
  2. le Groupe des socialistes, démocrates et verts (SOC);
  3. le Groupe des Conservateurs européens & Alliance démocratique (CE/AD) - nouveau site en construction, merci de votre patience;
  4. l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE);
  5. le Groupe pour la gauche unitaire européenne (GUE).

En outre, un petit nombre de membres n'appartiennent à aucun groupe politique: