Ales Bialiatski (Bélarus), Prix des Droits de l’Homme Václav Havel 2013

Strasbourg, 30.09.2013 – La première édition du Prix des droits de l’homme Václav Havel, qui récompense des actions exceptionnelles de la société civile pour la défense des droits de l’homme, a été décernée au militant des droits de l’homme, Ales Bialiatski (Bélarus).

M. Bialiastki étant actuellement emprisonné, le Prix d’une valeur de 60 000 € a été remis à sa femme, Natallia Pinchuk, au cours d’une cérémonie spéciale qui s’est tenue aujourd’hui au Palais de l’Europe à Strasbourg, à l’occasion de l’ouverture de la session plénière d’automne de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE).

En remettant le Prix, le Président de l’APCE et Président du jury de sélection, Jean Claude Mignon, a déclaré : « Dans son combat quotidien contre les violations des droits humains, l’injustice, l’arbitraire et l’autoritarisme, Ales Bialiatski a œuvré sans relâche pour que les citoyens du Bélarus puissent prétendre un jour aux standards européens qui sont les nôtres ».

En prison depuis 2011, à l’issue d’un procès qui fut unanimement condamné par la communauté internationale, Ales Bialiatski mène un combat de longue date au Bélarus pour aider les victimes de la répression politique et diffuser dans le monde entier des informations relatives aux violations de droits de l’homme dans ce pays. Il est président du Centre des droits de l’homme Viasna, qu’il a créé en 1996, et vice-président de la Fédération internationale des droits de l’homme depuis 2007.

Les représentants des deux autres candidats présélectionnés, l’Association des jeunes juristes géorgiens (Géorgie) et le Réseau pour la défense des droits (Chine) ont également reçu une distinction lors de la cérémonie. 27 candidatures qui remplissaient les critères du Prix 2013 ont été reçues.

Informations sur les candidats présélectionnés
Retransmission vidéo de la cérémonie
Site web du Prix Vaclav Havel

Note aux rédactions

Le Prix des droits de l’homme Václav Havel est décerné chaque année par l’Assemblée parlementaire, en partenariat avec la Bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77, pour récompenser des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l’homme en Europe et en dehors du continent.

Le Prix est décerné en mémoire de Václav Havel, dramaturge, combattant du totalitarisme, artisan de la Révolution de velours de 1989, Président tchécoslovaque et tchèque et symbole durable de l’opposition au despotisme.

Sont prises en considération les candidatures de toute personne, organisation non gouvernementale ou institution œuvrant à la défense des droits de l’homme. Le Prix consiste en une somme de 60 000 €, un trophée et un diplôme.