Protéger les mineurs contre les dérives sectaires

Lors d’un débat parlementaire, qui s’est tenu aujourd’hui sur la base du rapport de Rudy Salles (France, PPE/DC), l’APCE s’est dite « particulièrement préoccupée par la protection des mineurs, notamment ceux qui appartiennent à des minorités religieuses, y compris des sectes », tout en prônant une politique de respect et de liberté de religion ou de croyance.

La résolution adoptée, a notamment invité les parlements nationaux à instaurer en leur sein des groupes d’études sur la protection des mineurs, en particulier ceux qui appartiennent à des minorités religieuses.