L’éradication de la pauvreté des enfants doit être une priorité politique

Suivant les propositions de la rapporteure Sevinj Fataliyeva (Azerbaïdjan, GDE), l’Assemblée a appelé aujourd’hui les Etats membres à donner une priorité politique à l’éradication de la pauvreté des enfants et de maintenir, même en temps de crise, un niveau de ressources budgétaires adéquat pour les services sociaux destinés aux familles.

Selon la résolution adoptée à l’unanimité, les Etats membres sont aussi invités à s’inspirer des recommandations récentes de l’UE, afin de garantir aux enfants un accès égal à tous les ressources et services dont ils ont besoin, d’aider les familles à sortir du « cycle de pauvreté » et d’assurer une égalité des chances à tous les enfants dès leur jeune âge.

L’APCE a également recommandé au Comité des Ministres de tenir compte de la question de la pauvreté des enfants dans la mise en œuvre des différentes normes européennes relatives aux droits de l’enfant, ainsi que dans la préparation de la Stratégie du Conseil de l’Europe sur les droits de l’enfant au-delà de 2015.