Anar Mammadli, lauréat du Prix des Droits de l’Homme Václav Havel 2014

La deuxième édition du Prix des droits de l’homme Václav Havel, qui récompense des actions exceptionnelles de la société civile pour la défense des droits de l’homme, a été décernée au militant des droits de l’homme azerbaïdjanais, Anar Mammadli.

M. Mammadli étant actuellement emprisonné, le Prix d’une valeur de 60 000 € a été remis à son père, Asaf Mammadov, au cours d’une cérémonie spéciale qui s’est tenue aujourd’hui au Palais de l’Europe à Strasbourg, à l’occasion de l’ouverture de la session plénière d’automne de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE).

Présentant le trophée, la Présidente de l’APCE, Anne Brasseur, Présidente du Comité de sélection, a déclaré : « M. Mammadli s’attache à promouvoir des institutions démocratiques et les droits civils et politiques. Anar Mammadli est un partenaire de longue date qui partage avec notre Assemblée, mais aussi avec d’autres organes du Conseil de l’Europe, dont le Commissaire aux droits de l’homme, ses précieuses compétences s’agissant de la situation dans son pays ».

Anar Mammadli a créé en Azerbaïdjan une organisation influente et expérimentée d’observation des élections, le Centre pour l’observation électorale et les études démocratiques (EMDS), dont il est le président. Depuis 2001, ce centre conduit des observations indépendantes lors des élections en Azerbaïdjan. M. Mammadli a participé à des programmes et manifestations sur l’observation des élections, sur la participation et l’éducation des électeurs, ainsi qu’à la conception de matériel électoral et aux rapports établis lors de 13 scrutins. Il a été arrêté en décembre 2013 pour « abus de pouvoir », entre autres chefs d’inculpation, et a été condamné en mai 2014 à cinq ans et demi de prison.

Les représentants des deux autres candidats présélectionnés, le centre d’information israélien sur les droits de l’homme B'Tselem (Israël), et le Service Jésuite des Réfugiés (Malte), ont également reçu une distinction lors de la cérémonie. « Les trois candidats méritent notre plus haute considération », a déclaré la Présidente.
56 candidatures qui remplissaient les critères du Prix 2014 ont été reçues.

Informations sur les candidats préséléctionnés
Site web du Prix Vaclav Havel

***
Note aux rédactions

Le Prix des droits de l’homme Václav Havel est décerné chaque année par l’Assemblée parlementaire, en partenariat avec la Bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77, pour récompenser des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l’homme en Europe et en dehors du continent.

Le Prix est décerné en mémoire de Václav Havel, dramaturge, combattant du totalitarisme, artisan de la Révolution de velours de 1989, Président tchécoslovaque et tchèque et symbole durable de l’opposition au despotisme.

Sont prises en considération les candidatures de toute personne, organisation non gouvernementale ou institution œuvrant à la défense des droits de l’homme. Le Prix consiste en une somme de 60 000 €, un trophée et un diplôme.