La rapporteure se déclare préoccupée par la loi sur la 'propagande' LGBT en République Kirghize

La rapporteure de l’APCE, Tinatin Khidasheli (Géorgie, ADLE), a écrit au Président du Parlement kirghize, Asilbek Jeenbekov, pour lui faire part de la profonde inquiétude que suscite un projet de loi actuellement examiné par le Parlement qui érige en infraction la ‘propagande pour des relations sexuelles non traditionnelles’.

« Lorsque le Parlement kirghize s’est vu accorder le statut de « partenaire pour la démocratie » auprès de l’Assemblée en 2014, il s’est engagé à œuvrer dans le sens des valeurs du Conseil de l'Europe », a indiqué Mme Khidasheli qui a pour mandat de suivre le partenariat.

« Si elle est adoptée, la nouvelle loi sera de toute évidence contraire aux principes du Conseil de l'Europe qui comprennent la lutte contre la discrimination motivée par l’orientation sexuelle ou l’identité de genre » a t elle ajouté.

« J’ai précisé dans ma lettre que l’APCE a expressément cité la lutte contre la discrimination envers les personnes LGBT comme une question essentielle pour la République Kirghize dans la décision d’accorder le statut de partenaire. J’exhorte en conséquence le Parlement à réexaminer le projet de loi ».