La rapporteure appelle à une meilleure protection des enfants suite aux révélations d'abus au Pakistan

Sevinj Fataliyeva (Azerbaïdjan, CE), rapporteure générale sur les enfants de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a instamment invité les parlements et les gouvernements européens à agir à la suite des révélations selon lesquelles des maîtres chanteurs ont filmé quelque 270 enfants victimes de violences sexuelles commises par un clan sévissant depuis des années au Pakistan.

« Nous devons tous exprimer notre plus vive préoccupation devant ces événements », a déclaré Mme Fataliyeva. « Lorsqu’un clan viole des femmes et des enfants, lorsque l’information est connue et a pour effet de faire vivre des populations dans la peur, comment une telle situation peut-elle perdurer pendant des années ? Il s’agit toujours d’une violation des droits de l’homme et des droits de l’enfant, qui est intolérable ».

« Pour la plupart d’entre nous, le Pakistan est lointain. Il n’en reste pas moins que nous devons condamner ces actes où qu’ils se produisent, car ils peuvent demain être commis chez nous. Les enfants, c’est à dire les membres les plus vulnérables de nos sociétés, doivent se sentir assurés que nous les protégerons contre les atteintes. La protection des enfants devrait figurer au premier rang des priorités de tous les gouvernements ».

« Nous espérons de toutes nos forces que les autorités pakistanaises procéderont à une enquête approfondie, que les coupables seront punis et que les enfants victimes, ainsi que leurs parents, recevront un soutien approprié ».