Sevinj Fataliyeva : 'tendre une main secourable aux enfants' dans la crise actuelle des réfugiés

Sevinj Fataliyeva (Azerbaïdjan, CE), rapporteure générale sur les enfants de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a recommandé aux gouvernements européens de « tendre une main secourable aux enfants » dans la crise actuelle des réfugiés.

Intervenant alors que l’APCE débat de la situation des migrants et des réfugiés, elle a déclaré : « Dans la crise actuelle des réfugiés, de nombreuses familles sont contraintes de fuir leur foyer en raison de violences et de destructions. Plus d’1,1 million d’enfants syriens, pour ne parler que d’eux, sont des réfugiés. D’après les estimations de l’UNICEF, plus de 320 000 femmes et enfants migrants pourraient avoir besoin de notre aide et de notre protection au cours des six prochains mois. N’oublions pas que les enfants sont souvent profondément choqués lorsqu’ils sont éloignés de leur environnement familial, de leurs amis et de leur école. Les enfants qui naissent tous les jours en exil risquent en outre de ne pas avoir de certificat de naissance ».

« L’Europe, en tant que principale destination de nombreux réfugiés, devrait offrir une aide face à ce désastre. Nous ne devons pas oublier que les enfants ont besoin d’une attention et d’une protection particulières, quelle que soit la raison pour laquelle ils fuient leur pays ».

« En ma qualité de rapporteure générale sur les enfants de l’Assemblée parlementaire, j’appelle les Etats européens à protéger les droits de l’homme des enfants réfugiés. Les enfants doivent bénéficier d’un accès garanti aux procédures d’asile et de mécanismes d’accueil tenant compte de leurs besoins de protection et il faut éviter, dans la mesure du possible, de les séparer de leur famille ».

« Notre principale préoccupation dans la crise actuelle devrait être de tendre une main secourable aux enfants et de leur offrir, tant qu’ils ne peuvent pas rentrer dans leur pays en toute sécurité, un environnement qui leur soit adapté et qui garantisse leur sécurité et leur bonheur ».