Le Président condamne les attentats contre les églises coptes en Égypte

Pedro Agramunt, Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a adressé ses condoléances aux familles des personnes décédées et exprimé sa sympathie aux autres victimes des deux explosions qui se sont produites dans les églises coptes de Tanta et d’Alexandrie, en Egypte. « Je condamne fermement ces attentats odieux contre des innocents », a-t-il déclaré.

L’Assemblée parlementaire avait mis en garde contre les menaces contre l’humanité posées par le groupe terroriste connu sous le nom d’« EI », notamment la violence à l’encontre des chrétiens et d’autres communautés religieuses ou ethniques, dans sa Résolution 2016 (2014) et sa Recommandation 2055 (2014).

L’Assemblée avait demandé instamment à la communauté internationale d'encourager le maintien d'un statut juste et équitable pour tous les citoyens, quelle que soit leur origine religieuse ou ethnique, et de s’abstenir de toute incitation à la haine religieuse ou ethnique. Elle avait aussi encouragé les pays du Moyen-Orient à condamner sans équivoque non seulement les attaques meurtrières contre des populations innocentes, notamment des enfants et des femmes, mais aussi le recours à la violence en général, ainsi que toutes les formes de discrimination et d'intolérance fondées sur la religion et les croyances, et à coopérer pour déférer en justice, sans impunité, les auteurs de violations de droits de l'homme.

Les pays du Moyen-Orient, ainsi que l’Europe et la communauté internationale en général, devraient condamner fermement tous les actes de violence et coopérer pour mettre fin à la persécution des chrétiens et d’autres communautés religieuses ou ethniques et pour instaurer la paix dans la région.