Le rôle central des villes dans la mise en œuvre des politiques d'intégration

« Plus que jamais, les villes européennes et les autorités locales peuvent jouer un rôle crucial dans la protection des droits des réfugiés et des migrants et dans leur intégration », a déclaré aujourd'hui le maire d'Athènes, Georgios Kaminis, devant l'Assemblée, à l'ouverture d'un débat conjoint sur les migrations.

M. Kaminis a passé en revue les mesures prises par sa municipalité ces dernières années pour faire face à la crise des réfugiés. « Nous proposons actuellement des hébergements dans 300 appartements loués par la municipalité, afin de garantir des conditions de vie décentes aux réfugiés. En utilisant des fonds et des dons européens, nous avons créé un Centre de coordination pour notre ville fournissant un ensemble de services destinés aux personnes dans le besoin, en mettant progressivement l'accent sur l'intégration », a-t-il expliqué.

« La question des migrations va s’inscrire dans la durée ; elle est loin d'être résolue », a averti M. Kaminis. « L'expérience a démontré que chaque retard ou refus de faire face à cette réalité évolue vers un problème structurel beaucoup plus difficile à résoudre », a-t-il indiqué, ajoutant que tous les pays, de manière égale, devaient se préoccuper de la situation. « Les pays d'entrée ne peuvent pas porter ce lourd fardeau tous seuls », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que l'Europe devait fournir des réponses et des solutions pratiques aux défis des migrations, en protégeant les droits fondamentaux des réfugiés et leur droit de construire une nouvelle vie en Europe.

« La présence des migrants et des réfugiés devrait être considérée comme une source unique de richesse pour les villes européennes, en tant que composante principale de notre développement inclusif et dynamique », a conclu M. Kaminis.