Mettre fin à la ‘rhétorique négative’ utilisée contre les migrants

L’APCE a demandé de faire cesser la « rhétorique négative » sur les migrants, faisant observer qu’avec la mise en œuvre de politiques adaptées, les migrations peuvent apporter de nombreux avantages à l’Europe.

Lors de l’adoption d’une résolution fondée sur un rapport d'Andrea Rigoni (Italie, ADLE), l’Assemblée a préconisé d’améliorer la législation en faveur des migrants et de mettre en place des politiques locales de promotion de la connaissance des différentes cultures et traditions, menées parallèlement à l’intégration des migrants dans les sociétés d’accueil.

Elle a ajouté que des « peurs irrationnelles » à l’égard des migrants ont permis à certains politiciens et médias de donner « une image déformée de la migration, présentée comme une menace ». Les faits démontrent pourtant qu’ils contribuent au développement économique, au renouvellement démographique et à la diversité culturelle - sans compter leur impact positif sur les arts, le sport, la mode, les médias et la gastronomie.