Suivi Géorgie : des progrès ‘considérables et constants’ mais quelques questions à régler

La Géorgie a réalisé des progrès « considérables et constants » ces dix dernières années en respectant ses engagements à l’égard du Conseil de l’Europe, et ces efforts doivent être « reconnus à leur juste valeur », mais un certain nombre de questions restent à régler, y compris concernant l’indépendance de la magistrature, ont déclaré les corapporteurs pour le suivi.

A la fin de leur visite d’information à Tbilissi (28-30 mars 2017), Boriss Cilevics (Lettonie, SOC) et Kerstin Lundgren (Suède, ADLE), ont passé en revue les derniers développements politiques en Géorgie, y compris les élections récentes et les initiatives en faveur d’une réforme de la Constitution, et ils ont détaillé les efforts déployés récemment pour réformer la magistrature, modifier la législation relative à la surveillance, rapatrier la population meskhète et renforcer la liberté des médias.