Arménie et Azerbaïdjan : les corapporteurs préoccupés par le regain de violence à la ligne de contact, région de Fizuli

Les corapporteurs pour le suivi de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) se sont déclarés préoccupés par l’escalade de la violence près du village d’Alkhani, dans la région de Fizuli, et ont déploré qu’il y ait eu des victimes, y compris civiles, parmi lesquelles figurerait un enfant de deux ans.

Alan Meale (Royaume-Uni, SOC) et Giuseppe Galati (Italie, PPE/DC), corapporteurs pour l’Arménie, ainsi que Stefan Schennach (Autriche, SOC) et Cezar Preda (Roumanie, PPE/DC), corapporteurs pour l’Azerbaïdjan, ont demandé instamment à toutes les parties de respecter le cessez-le-feu et de retourner à la table de négociations, sous les auspices du Groupe de Minsk de l’OSCE. Ils ont aussi souligné qu’il ne pouvait pas y avoir de solution militaire au conflit et rappelé que, lors de leur adhésion au Conseil de l'Europe, les autorités arméniennes comme les autorités azerbaïdjanaises s’étaient engagées à régler leurs différends par des moyens pacifiques.

Les corapporteurs tiennent à exprimer leurs sincères condoléances aux familles de toutes les victimes.