Bélarus : des rapporteurs condamnent fermement l’exécution de Kiryl Kazachok en octobre 2017

Yves Cruchten (Luxembourg, SOC), rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur l'abolition de la peine de mort, et Andrea Rigoni (Italie, ADLE), ancien rapporteur de l'APCE sur la situation au Bélarus, ont fermement condamné l’exécution de Kiryl Kazachok, qui aurait eu lieu en octobre 2017. M. Kazachok a été condamné à mort en décembre 2016 pour avoir tué ses deux enfants lors d’une dispute familiale, en état d’ivresse.

« Une fois de plus, nous nous élevons fermement contre toute condamnation à mort prononcée par la justice du Bélarus et toute exécution effectuée dans ce pays. L’exécution de Kiryl Kazachok est d’autant plus choquante qu’elle a eu lieu secrètement dès octobre 2017, alors que les proches du condamné n’en ont été informés que récemment », ont déclaré les rapporteurs.

« La peine capitale est une peine cruelle et inhumaine, qui n'est plus tolérée en Europe. Nous réitérons notre appel aux autorités du Bélarus pour qu'elles mettent en place de toute urgence un moratoire sur les exécutions et abolissent de facto et de jure la peine de mort », ont conclu les rapporteurs.