Tuberculose : chaque patient doit être diagnostiqué efficacement et avoir accès à un traitement

L’APCE a demandé aux États membres à faire en sorte que chaque patient tuberculeux soit diagnostiqué efficacement et ait accès à un traitement et des soins appropriés – gratuits et lorsque ce n’est pas possible abordables – ainsi qu’à un soutien psychosocial.

Les Etats membres doivent dispenser « des services de santé intégrés et centrés sur le patient », en impliquant les organismes publics, les autorités locales et les organisations de la société civile, et prendre en charge la tuberculose principalement dans des structures ambulatoires, souligne la résolution adoptée aujourd’hui à l’unanimité, sur la base du rapport de de Serhii Kiral (Ukraine, CE).

L’Assemblée a également recommandé d’améliorer les mécanismes de détection précoce de la tuberculose parmi les groupes socialement vulnérables, et d’investir dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments, diagnostics et vaccins. Enfin, elle a encouragé les chefs d’État à assister à la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la lutte contre la tuberculose organisée en 2018.