Assurer la gratuité de l'enseignement pour tous les enfants de migrants

L'APCE a appelé es Etats membres du Conseil de l'Europe à assurer la gratuité de l'enseignement pour tous les enfants migrants, conformément à leurs engagements internationaux, et à les traiter de la même manière que les autres enfants à des fins éducatives.

« L'éducation est un puissant outil pour l'intégration des migrants et des réfugiés et pour l'autonomisation des jeunes déstabilisés par des situations dont ils ne sont pas responsables », a déclaré l'Assemblée dans une résolution adoptée sur la base d'un rapport de Petra De Sutter (Pays-Bas, SOC).

Les écoles peuvent être des sanctuaires dans les régions en conflit, a souligné l'Assemblée, tandis que la scolarisation des enfants migrants dans les classes ordinaires assure la continuité, favorise le bien-être individuel et la stabilité sociale ainsi que l'intégration future.

L'APCE a encouragé les écoles à mettre en place des « firewalls » entre leurs systèmes informatiques et ceux des services de l'immigration pour protéger les données sur le statut des migrants en situation irrégulière, afin d'éviter qu'elles ne soient utilisées à mauvais escient pour refuser ou pour compliquer l’accès à l’éducation des enfants migrants.