Les droits fondamentaux des personnes LGBTI sont toujours bafoués, selon un rapporteur général

« Au cours de cette dernière année, nous avons constaté un recul de la situation dans la vie quotidienne de nombreuses personnes LGBTI en Europe », regrette Piet De Bruyn (Belgique, NI), Rapporteur général sur les droits des personnes LGBTI, à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, le 17 mai 2018.

« Le droit à la liberté et à la sécurité, mais aussi la liberté d’expression et de réunion ont été menacés », a-t-il déclaré, saluant le professionnalisme et la persévérance des défenseurs des droits de l’homme qui œuvrent en faveur des droits et des libertés fondamentales de toutes les personnes LGBTI, même lorsque cela compromet leur confort et leur sécurité.

Il a également appelé les responsables politiques à promouvoir une société inclusive, au sein de laquelle chaque personne LGBTI peut exprimer son identité librement et sans crainte.