Lord George Foulkes : ‘Je rends hommage à ces journalistes courageux qui font leur travail malgré les pressions’

À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse le 3 mai, Lord George Foulkes (Royaume-Uni, SOC), rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur la liberté des médias et la protection des journalistes, a rappelé le rôle fondamental des journalistes et des médias dans des sociétés démocratiques.

« La presse indépendante est aujourd'hui plus nécessaire que jamais. Les journalistes professionnels, et en particulier les journalistes d'investigation, font un excellent travail de surveillance en matière de corruption et d’abus de pouvoir. De plus, à l'ère de la désinformation et de la propagande, un journalisme professionnel fiable est essentiel pour que les citoyens soient informés de manière précise et approfondie sur des questions d'intérêt général, pour faire des choix éclairés, y compris en période électorale, et pour éviter d'être manipulés et dominés », a-t-il déclaré.

« Cependant, les conditions dans lesquelles la presse opère aujourd'hui sont souvent préoccupantes : menaces, harcèlement, restrictions juridiques et administratives, et pressions politiques et économiques excessifs sont généralisés. Les journalistes d'investigation en particulier sont agressés physiquement, emprisonnés arbitrairement, torturés ou même assassinés », a ajouté Lord Foulkes. Selon les informations publiées par la Plateforme du Conseil de l'Europe pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes, 25 journalistes ont été tués depuis 2015, dont 17 dans l'impunité, et 135 journalistes sont actuellement en détention.

« Cette situation est totalement inacceptable. Nos États membres ont l’obligation de protéger la liberté des médias et la sécurité des journalistes. Il est urgent que le Conseil de l'Europe élabore des mesures plus efficaces pour mieux identifier les risques et prévenir les excès afin de réagir rapidement et efficacement à toute atteinte à la sécurité des journalistes et à la liberté des médias.

Célébrant la Journée mondiale de la liberté de la presse, je rends un hommage particulier à ces journalistes courageux qui accomplissent leur travail malgré les risques et les pressions ou les conditions difficiles dans lesquels ils vivent », a conclu Lord Foulkes.