Les corapporteurs, préoccupés, suivent de près la situation en République de Moldova

Les corapporteurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) pour le suivi de la République de Moldova, Egidijus Vareikis (Lituanie, PPE/DC) et Maryvonne Blondin (France, SOC), ont exprimé leur profonde inquiétude concernant la situation actuelle dans le pays.

« Depuis trois jours, le pays est plongé dans un état de confusion juridique et politique à la suite de l'interprétation par la Cour constitutionnelle du délai fixé pour la formation d'un gouvernement et la dissolution du parlement, alors qu'un accord politique était en train d’aboutir, lequel a conduit à la formation d'une coalition majoritaire et d'un gouvernement pleinement opérationnel », ont déclaré les corapporteurs.

« Nous attendrons la publication d'un avis urgent de la Commission de Venise sur les aspects juridiques de ces dernières décisions. Dans l'intervalle, nous demandons instamment à toutes les forces politiques de faire preuve de retenue et de respecter les principes démocratiques et la volonté du peuple. Les dirigeants politiques ont la responsabilité de veiller à ce que les institutions de l'État agissent dans l'intérêt du peuple moldave et n'entravent pas le bon fonctionnement des institutions démocratiques », ont-ils ajouté.

« La Commission de suivi suivra de près la situation et prendra les mesures qui s'imposent », ont conclu les corapporteurs.