Les rapporteurs pour le suivi de l’Ukraine appellent à une enquête efficace sur le meurtre de Vadym Komarov

Les corapporteurs de l'APCE pour le suivi de l'Ukraine, Dzhema Grozdanova (Bulgarie, PPE/DC) et Alfred Heer (Suisse, ADLE), ont exprimé leur inquiétude concernant le décès, le 20 juin 2019, du journaliste d'investigation ukrainien Vadym Komarov, suite à une attaque perpétrée le 4 mai dans la ville de Cherkassy par des inconnus.

« Le fait que cette attaque ait pu être liée à son activité professionnelle en tant que journaliste d'investigation sur la corruption et les abus de pouvoir à Cherkassy, rend son assassinat d'autant plus préoccupant », ont déclaré les corapporteurs. Ils ont donc demandé aux autorités de veiller à ce qu'une enquête transparente et efficace sur cet assassinat ait lieu.

« Malheureusement, les enquêtes sur les attaques contre les journalistes et militants anti-corruption n'ont pas donné de résultats tangibles. Il est important qu'un climat d'impunité pour de tels actes odieux, ou même une perception de celui-ci, ne soit pas permis », ont souligné les corapporteurs.