Le rapporteur de l’APCE, Pieter Omtzigt, réagit aux récents développements à Malte

Pieter Omtzigt (Pays-Bas, PPE/DC), rapporteur sur « L’assassinat de Daphne Caruana Galizia et l’État de droit à Malte et ailleurs : veiller à ce que toute la lumière soit faite », a publié aujourd’hui une déclaration faisant le point des événements récents à Malte et tournée vers l’avenir.

Dans sa déclaration, M. Omtzigt passe en revue les principaux développements de l’enquête criminelle et le contexte politique connexe, décrivant l’implication de personnes clés, dont l’intermédiaire présumé Melvin Theuma et le cerveau Yorgen Fenech, ainsi que de hauts fonctionnaires du gouvernement Keith Schembri, Konrad Mizzi et Chris Cardona – ainsi que la large implication et influence du Premier ministre Joseph Muscat, et son conflit d’intérêts.

Il a salué ensuite l’annonce faite aujourd'hui de la démission du Premier ministre Muscat, qu’il considère comme « une reconnaissance tardive de ses responsabilités politiques et une étape nécessaire pour que l’enquête sur le meurtre et d’autres infractions graves ne sente pas l’ingérence politique ».

La déclaration de M. Omtzigt se termine par une série d’appels à l’action à Malte pour que la justice soit faite et que toute la vérité soit faite.