Situation à la frontière entre la Turquie et la Grèce : la communauté internationale doit s'unir pour trouver des solutions, selon Tiny Kox

« Il est urgent d'agir pour éviter que la situation ne s’aggrave et, pour trouver des solutions, la communauté internationale doit se rassembler », a déclaré Tiny Kox (Pays-Bas, GUE), en ouvrant aujourd'hui un débat d'actualité sur le thème « Développements récents aux frontières entre la Turquie, la Grèce et la Bulgarie : comment sauvegarder les droits de l'homme ? ».

« Je salue la rencontre d'hier entre le Président Erdogan et le Président Poutine. Les Nations Unies devraient dès que possible trouver un moyen de parvenir à un règlement du conflit syrien. Ce n'est que lorsque cette terrible guerre aura pris fin que des solutions durables pour les réfugiés deviendront possibles », a déclaré M. Kox.

« Notre Conseil de l'Europe devrait également jouer son rôle, qui est de sauvegarder les droits de l'homme », a-t-il conclu.

Seize membres ont pris la parole au cours du débat.