Le Président, préoccupé par ‘l'impasse persistante’ du processus de paix au Moyen-Orient

Strasbourg, 24.06.2020 – « Je suis extrêmement préoccupé par l'impasse persistante du processus de paix au Moyen-Orient. Le conflit entre Israéliens et Palestiniens reste une source majeure d'instabilité pour l'ensemble de la région », a déclaré aujourd’hui Rik Daems, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

« Dans ce contexte, l'annonce par les autorités israéliennes d’un plan d'annexion, à partir du 1er juillet 2020, de grandes parties des terres palestiniennes en Cisjordanie et dans la vallée du Jourdain, est extrêmement préoccupante.

Si elle est mise en œuvre, l'annexion des terres palestiniennes constituerait une grave violation du droit international. Elle crée le risque d'alimenter un nouveau et dangereux cycle de violence et détruit les perspectives de reprise des négociations et de rétablissement de la paix dans la région.

Je voudrais me joindre aux nombreux appels lancés par les principaux acteurs internationaux et demander instamment à Israël de s'abstenir de toute mesure unilatérale dans ce sens », a-t-il ajouté.

« Étant donné que la Knesset a le statut d'observateur auprès de l'Assemblée parlementaire et que la Palestine est Partenaire pour la démocratie, je les invite à tirer parti de leurs positions respectives au sein de l'Assemblée, pour contribuer conjointement au processus de paix au Moyen-Orient », a conclu M. Daems.