Doc. 9864

9 juillet 2003

Discrimination des femmes et des jeunes filles dans les activités sportives

Proposition de recommandation

présentée par Mme Aguiar et plusieurs de ses collègues

La présente proposition n’a pas été examinée par l’Assemblée et n’engage que ses signataires

1. L’Assemblée parlementaire est préoccupée par le fait que, dans beaucoup d’Etats membres du Conseil de l'Europe, l’accès à un grand nombre d’activités sportives, plus ou moins ouvertement réservées au sexe masculin, reste difficile aux femmes et aux jeunes filles.

2. De plus, à tous les niveaux de la scolarité, des investissements ou des facilités sont plus souvent offerts aux garçons plutôt qu’aux filles qui désirent pratiquer un sport.

3. Par conséquent, il faudrait mener une étude comparative dans ce domaine dans les Etats membres du Conseil de l'Europe ; il faudrait également établir des programmes européens pour encourager les filles à s’engager dans le domaine du sport, notamment dans les sports considérés traditionnellement comme «sports masculins».

Signé1:

Aguiar, Portugal, PPE/DC

Bargholtz, Suède, LDR

Branger, France, GDE

De Zulueta, Italie, SOC

Gaburro, Italie, PPE/DC

Konglevoll, Norvège, SOC

Kósá-Kovács, Hongrie, SOC

Labucka, Lettonie, PPE/DC

Pericleous-Papadopoulos, Chypre, LDR

Petrova-Mitevska, “l’ex-République yougoslave de Macédoine”, SOC

Skarphéđinsson, Islande, SOC

Zapfl-Helbling, Suisse, PPE/DC


1        SOC: Groupe socialiste

      PPE/DC: Groupe du Parti populaire européen

      GDE: Groupe des démocrates européens

LDR: Groupe libéral, démocrate et réformateur

      GUE: Groupe pour la gauche unitaire européenne

      NI: non inscrit dans un groupe